Coronavirus : premier cas «suspect» en Corée du Nord

Coronavirus: premier cas «suspect» en Corée du Nord

On la disait fermée au monde, donc hermétiquement réfractaire à la propagation du coronavirus, mais ceci n’a pas empêché les autorités de ce pays d’annoncer un premier  suspecté de Covid-19.

Si confirmé, il s’agirait du premier cas  dans le pays pourtant globalement fermé au monde extérieur.

Il s’agit d’un Nord-Coréen «rentré le 19 juillet après avoir franchi illégalement la ligne de démarcation» qui fait office de frontière avec la Corée du Sud, a annoncé dimanche l’agence officielle KCNA. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a convoqué une réunion d’urgence du bureau politique.

Ferhat Zafane