Coronavirus : le gouvernement insiste sur l’interdiction des rassemblements familiaux

Coronavirus : le gouvernement insiste sur l’interdiction des rassemblements familiaux

Sur instructions d’Abdelmadjid Tebboune, président de la République, le Premier ministre Abdelaziz Djerad a renforcé ce dimanche les mesures de prévention contre la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Outre l’extension du confinement partiel à 32 wilayas, la limitation d’activité de certains commerces et la fermeture des lieux de loisirs, le gouvernement a insisté sur l’interdiction de tout type « rassemblement de personnes et de regroupement familial », à travers le pays.

La célébration de « mariages et de circoncision et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières, lesquels constituent des facteurs de propagation de l’épidémie », est strictement interdite, selon un communiqué du Premier ministère.

« De même qu’il tient à rappeler l’interdiction qui concerne les réunions et assemblées générales organisées par certaines institutions », ajoute la même source.

Pour ce faire, le gouvernement a instruit les walis « à l’effet de veiller au respect de cette interdiction ». Le cas échéant, « faire application des sanctions réglementaires à l’encontre des contrevenants ainsi que les propriétaires des lieux accueillant ces regroupements », souligne le Premier ministère.

Enfin, « le Gouvernement rappelle la phase préoccupante que connait le pays au plan de l’évolution de la situation épidémiologique et invite les citoyens à davantage de mobilisation et de discipline pour freiner la propagation de l’épidémie et relever ce défi sanitaire majeur auquel fait face la nation, à l’instar de tous les pays dans le monde », conclut le communiqué.

Skander Boutaiba