Coronavirus : Abdelaziz Djerad regrette le relâchement de certains citoyens

Coronavirus : Abdelaziz Djerad regrette le relâchement de certains citoyens

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a regretté ce dimanche 25 octobre le relâchement observé chez certains citoyens qui ne respectent pas les mesures de prévention contre la propagation du coronavirus.

Dans deux tweets, le Premier ministre a déploré le non-respect de la distanciation sociale, le non-port du masque mais aussi la non-utilisation du gel hydroalcoolique. « Le monde connaît une vague dangereuse (de contamination). Nous devons faire preuve de responsabilité », met-il en garde.

Dans ce contexte, Abdelaziz Djerad tente de sensibilisé les Algériens en faisant appel à la conscience collective. « Il est de notre devoir de penser à protéger notre société, en particulier les médecins qui résistent depuis des mois face à cette pandémie, nos enfants qui reprennent les bancs d’école et les fidèles qui s’apprêtent à accomplir la prière du vendredi », sollicite-il.

https://twitter.com/dz_pm_djerad/status/1320406801758605313

https://twitter.com/dz_pm_djerad/status/1320406804136923136

Hier samedi, Abdelmadjid Tebboune, président de la République, a annoncé sa mise en isolement « volontaire » pendant cinq jours suite à la contamination par le coronavirus de plusieurs hauts cadres de la présidence de la République et de la chefferie.

Skander Boutaiba