Coopération: Alger et Rome cherchent à développer leurs relations dans divers domaines 

Coopération: Alger et Rome cherchent à développer leurs relations dans divers domaines  

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamal Beldjoud, a indiqué mardi à la presse, à l’issue de son entrevue avec son homologue italienne Luciana Lamorgese, que l’Algérie et l’Italie entretiennent des relations privilégiées et œuvrent à les développer dans divers domaines.

« Nous avons discuté du dossier de l’émigration clandestine », a ajouté M. Beldjoud, soulignant que le nombre d’émigrés clandestins algériens en Italie était « très faible » comparativement à ceux d’autres pays, et l’Algérie assume ses responsabilités par rapport à ce qu’il faut faire dans ce domaine ».

De son côté, la ministre italienne a exprimé « sa conviction » que les deux parties « ont jeté les bases d’une nouvelle coopération » entre les deux pays qui « travaillent toujours dans le cadre d’un partenariat et d’une atmosphère empreints du sceau de l’amitié ».

Par ailleurs, la ministre italienne a souligné que « l’Algérie et l’Italie disposent de toutes les capacités pour étendre leur coopération dans divers domaines, notamment en ce qui concerne les flux de migration ainsi que toute l’assistance que peut apporter la protection civile ».

Abbes M.