Convocation de Mohcine Belabbas : les précisions du procureur général d’Alger

Convocation de Mohcine Belabbas : les précisions du procureur général d’Alger

 

Dans un communiqué rendu public jeudi, le parquet général estime que les informations publiées au sujet de la convocation du président du RCD, Mohcine Belabbas, «contiennent des contrevérités ». D’entrée, le parquet précise que la convocation en question a été adressée à l’intéressée par la Gendarmerie nationale, et qu’elle «s’inscrit dans le cadre d’investigations concernant une affaire de droit commun ».

Le parquet général ajoute que cette affaire concerne le décès d’un ressortissant étranger, lequel travaillait dans un chantier de construction au domicile de Mohcine Belabbas. Et d’ajouter que ce ressortissant étranger, précise le communiqué, n’avait pas d’autorisation légale de travail, et que le chef du RCD n’avait pas signalé l’incident.

Accablant Mohcine Belabbas, le communiqué du parquet indique que les investigations en cours ont révélé que la construction en question a été bâtie «en violation des règles de l’urbanisme».

Dans le même sillage, le chef du RCD a annoncé, ce jeudi soir dans un post sur sa page Facebook, qu’il était finalement convoqué pour dimanche, au lieu de vendredi, comme annoncé quelques heures plus tôt. Une décision qui lui a été notifiée, indique-t-il, par deux gendarmes. Belabbas a alors exigé que la convocation lui soit notifiée officiellement.

M. A.              

 

M. A.