Conversion des véhicules au GPL-Carburant : Un défi à la fois commercial et écologique pour Naftal

Bradaï Abdelkrim, directeur de la branche commercialisation au niveau de Naftal

Conversion des véhicules au GPL-Carburant : Un défi à la fois commercial et écologique pour Naftal

Naftal compte réaliser, en cette année 2021, entre 20.000 et 22.000 conversions de véhicules au GPL/C.

Un objectif qui répond à des impératifs à la fois économique et écologique, a indiqué ce jeudi, à Oran, Bradaï Abdelkrim, directeur de la branche commercialisation au niveau de Naftal, en marge de la visite d’inspection et de travail du PDG de Naftal, Kamel Benfriha.

Pour M. Bradaï, Naftal qui demeure une entreprise «citoyenne» participant activement à travers ses activités à «la promotion et au développement de produits respectant l’environnement» est également engagée dans sa politique commerciale à «faire bénéficier ses clients d’un rapport qualité/prix très attrayant.»

Un engagement auquel répond parfaitement le GPL/C, a-t-il précisé, avec un prix à la pompe qui est de 9 dinars/le litre seulement. Le GPL carburant, a-t-il expliqué, est un mélange de butane et de propane à des proportions normalisées.

Distribué en Algérie par Naftal depuis 1983 sous le nom commercial déposé « SIRGHAZ » il est aujourd’hui, grâce à une taxation avantageuse, le carburant le moins cher du marché, offrant en plus, une source d’économie non négligeable car il ne laisse aucun dépôt de calamine, ce qui rend l’entretien du véhicule roulant au « SIRGHAZ » moins coûteux qu’un véhicule traditionnel.

Actuellement, a affirmé M. Bradaï, le parc automobile national compte 600.000 véhicules convertis au GPL/C qui peuvent s’approvisionner au niveau de près de 800 stations-services disposant de pompes proposant ce combustible.

L’année dernière, a-t-il souligné, Naftal a réussi, en dépit des contraintes liées à la pandémie du COVID à assurer plus de 13.500 conversions de véhicules au GPL carburant.

Pour l’année en cours, l’objectif fixé est d’atteindre jusqu’à 22.000 conversions. Pour ce faire, a-t-il rappelé, Naftal compte sur réseau composé de 50 centres de conversion Naftal à travers le territoire et sur pas moins de 150 autres centres privés agréés par Naftal.

Il est à noter dans e même ordre d’idées, que le marché du GPL carburant présente des opportunités certaines en Algérie, compte tenu de la disponibilité de la ressource et de ses avantages économiques et écologiques.

La stratégie de Naftal pour le développement de GPL/c à moyen et long termes s’articule autour de quatre grands axes, a affirmé le directeur de la branche commercialisation de Naftal. D’abord, le développement de la chaîne logistique GPL/c.

Cet axe repose sur l’impératif d’augmenter les capacités de stockage, étendre le réseau de canalisation et renforcer la flotte de transport de livraison).

Ensuite, il y a l’axe du développement de l’activité de conversion des véhicules à travers la rénovation et la réalisation de centres de conversion et l’acquisition de kits de conversion en plus du volet formation des agents chargés d’effectuer ces installations.

Le troisième axe est celui portant sur l’extension du réseau de points de ventes de GPL/c à travers notamment, la réalisation de points de ventes au niveau des stations-service et la réalisation de points de vente dédiés uniquement au GPL/c).

Il y a enfin, l’axe promotionnel qui nécessite la proposition de mesures incitatives pour assurer le développement de ce produit, a-t-il conclu.

Yahia Benaïssa