Contrats Condor et Mobilis : Un rapport d’expertise, « dévoile la vérité »

Contrats Condor et Mobilis : Un rapport d’expertise, « dévoile la vérité »

Beaucoup a été dit et écrit sur les contrats conclus en 2015 et 2016 entre le Groupe Condor et l’opérateur public de téléphonie mobile. C’est d’ailleurs, une des affaires, pour laquelle sont poursuivis, en justice, les frères Benhamadi.

Mais, comme la vérité finit toujours, par triompher, le patron de Condor serait peut être blanchis par la justice suite à un rapport d’expertise judiciaire établi la semaine dernière. « Ce rapport  vient de remettre les pendules à l’heure en concluant que ces contrats ont été très bénéfiques aussi bien à l’opérateur Mobilis qu’au trésor public »,  rapporte notre confrère l’ExpresseDz.

« L’expertise commandée par le juge d’instruction est sans ambages. En effet les contrats conclus entre les deux parties ont permis à Mobilis ainsi qu’au trésor public d’engranger d’énormes recettes qui se comptent en centaines de milliards », écrit en effet le média en ligne.

« Ceux qui avaient soutenu depuis le début que l’affaire des contrats était  purement économique  et qu’elle n’obéissait qu’au règlement intérieur de Mobilis sont ainsi confortés dans leur position », précise-t-on de même source.

Dans le détail, l’ExpresseDz, rappelle que l’opérateur de téléphonie mobile, selon cette expertise, « n’a jamais été floué par condor, contrairement à ce qui a été véhiculé dans la presse ». Bien au contraire. Mobilis, grâce aux contrats avec condor à réalisé des bénéfices énormes.

Ainsi  après que des anciens ministres et hauts cadres aient affirmé dans leurs auditions n’avoir octroyé  aucun indu avantage aux propriétaires du groupe Condor, cette expertise vient en appoint pour disculper les responsables de Condor des griefs qui leur sont reprochés dans cette affaire. Il faut rappeler que le président du conseil d’administration de condor, Abderrahmane Benhamadi à été emprisonné durant 9 mois dans le cadre de cette affaire.

La justice va-t-elle réhabiliter le patron de condor après la finalisation de cette expertise qui a dévoilé la vérité dans l’affaire des contrats entre les deux entités économiques ? Seul l’avenir nous le dira…..