Conseil mondial de l’énergie : « Une prise de conscience accrue de l’impact sociétal et humain de la transition énergétique »

Conseil mondial de l’énergie : « Une prise de conscience accrue de l’impact sociétal et humain de la transition énergétique»

L’enquête de 2021 menée auprès de plus de 2 500 dirigeants du secteur de l’énergie de 108 pays, souligne le Conseil mondial de l’Energie, a recadré et réinitialisé le programme de transition énergétique.

Le tout nouveau rapport montre les perceptions des dirigeants de l’énergie à l’égard des secteurs à risque, des possibilités et des priorités d’action ont radicalement changé au cours des 12 derniers mois. Et relève une «prise de conscience accrue de l’impact sociétal et humain de la reprise et de la transition énergétique en général».

La question de l’accessibilité de l’énergie, ajoute le document, «a rapidement augmenté la liste des priorités de l’industrie, son impact et son incertitude étant perçus comme supérieurs de 20 % à ceux d’il y a un an».

Aussi, le rapport fait part de l’émergence d’une nouvelle génération de services énergétiques numériques et d’entrepreneurs de l’énergie. De plus en plus agiles, «les technologies de rupture ont profité du bouleversement social pour gagner des parts de marché au détriment de solutions énergétiques axées sur l’offre». L’accent est de plus en plus mis sur les solutions axées sur la demande et sur l’évolution rapide de la demande mondiale et locale.

Aussi, le Conseil mondial de l’énergie a suivi les points de vue des dirigeants de l’énergie sur les questions touchant le secteur au cours des 12 dernières années dans le cadre du «World Energy Issues Monitor annuel».

En demandant aux décideurs politiques, aux PDG et aux experts de premier plan du secteur d’évaluer le niveau d’impact et d’incertitude qu’ils attribuent à une gamme de questions liées à la transition énergétique, le WEIM précise que  les priorités d’action ou les domaines dans lesquels les pays agissent de manière pragmatique pour faire progresser la transition énergétique.

Les incertitudes critiques ou les questions sont considérées comme des sujets de préoccupation. L’enquête sur les enjeux porte sur 25 questions clés liées à la transition énergétique dans cinq catégories : Tendances mondiales et macroéconomie, dynamique sociale, nouvelles technologies, politique énergétique et environnement commercial.

Yacine Bouali