Conflit sahraoui : le Sahara occidental, territoire non autonome pour l’Union Européenne

Conflit sahraoui : le Sahara occidental, territoire non autonome pour l’Union Européenne

Le Haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell a réaffirmé que pour l’UE, le Sahara occidental est « un territoire non autonome, dont le statut final sera déterminé par le résultat du processus de l’ONU en cours ».

M. Borrell, qui répondait à une question adressée par l’eurodéputée polonaise, Mme Janina Ochojska, a souligné que « la position de L’UE concernant le Sahara occidental est pleinement alignée sur les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU ».

Il a dans ce cadre, réaffirmé « le soutien de l’UE au processus des Nations unies » au Sahara occidental, disqualifiant une fois de plus les prétentions expansionnistes marocaines vis-à-vis de ce territoire comptant parmi les 16 territoires non autonomes dans le monde, considérés comme tel, par les Nations unies.

Le Maroc occupe le Sahara occidental depuis 1975 au mépris des résolutions des Nations unies et du rejet de cette occupation et ses conséquences sur le pillage des ressources nationales du peuple sahraoui et des violations des droits de l’homme dans les territoires sahraouis occupés.   

Ad. M.