Commerce: prorogation pour 15 jours des mesures de fermeture de certaines activités

Commerce: prorogation pour 15 jours des mesures de fermeture de certaines activités

La fermeture de certaines activités commerciales au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (COVID-19), est prorogée de 15 jours.

La même mesure s’applique également pour les  marchés de ventes des véhicules d’occasion au niveau de l’ensemble du territoire national, selon un communiqué des services du Premier ministère, rendu public ce lundi soir.

De même, Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé la prorogation de la mesure de fermeture,  pour 15 jours et dans les 34 wilayas concernées par le confinement partiel à domicile des activités des salles omnisports et des salles de sport, des lieux de plaisance, de détente, des espaces récréatifs et de loisirs et des plages, des maisons de jeunes et des centres culturels, selon le communiqué.

Le Premier ministre a également décidé la prorogation de la mesure de limitation, pour 15 jours et dans les 34 wilayas concernées par le confinement partiel à domicile, du temps d’activités de certains commerces qui devront cesser toute activité à partir de quinze (15) heures.

Il s’agit du commerce des appareils électroménagers, du commerce d’articles ménagers et de décoration, du commerce de literies et tissus d’ameublement, du commerce d’articles de sport, du commerce de jeux et de jouets, des lieux de concentration de commerces, des salons de coiffure pour hommes et pour femmes ainsi que des pâtisseries et confiseries.

Les cafés, restaurations et fast-food limitent leurs activités uniquement à la vente à emporter et sont également soumis à l’obligation de fermeture à partir de 15 heures, selon le communiqué.

Toutefois, les walis pourront «procéder à leur fermeture immédiate en cas d’infraction aux mesures édictées dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19».

Le Premier ministre,  a aussi décidé la prorogation des mesures applicables aux marchés ordinaires et aux marchés hebdomadaires se rapportant au dispositif de contrôle par les services compétents afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection ainsi que de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenants.