Commémoration du 45e anniversaire de la naissance de la RASD : L’appel pressant de Soltana Kheya

Commémoration du 45e anniversaire de la naissance de la RASD : L’appel pressant de Soltana Kheya

La grande militante en faveur du droit du peuple sahraoui  à son indépendance via la tenue d’un référendum d’autodétermination, vient de lancer un appel pressant via les ondes de la radio sahraouie et son programme intitulé « en direct avec  les auditeurs. il s’agit de demander à l’ensemble des citoyens sahraouis épris de liberté et de justice, vivant dans les territoires occupés, à se rendre massivement chez elle le samedi 27 février prochain afin de casser la terrible blocus qui la frappe, elle et sa famille, depuis 94 longs et interminables jours.

Tout a commencé, il faut le dire, lorsque Soltana Kheya avait accordé vendredi passé à notre média un entretien exclusif, dans lequel elle avait décrit, depuis sa résidence surveillée, et avec un luxe de détails, les horribles tortures physiques et morales qu’elle subit, avec les siens depuis 84 jours, à la date de cet entretien.

 

La vengeance du Makhzen, terrible, bestiale et monstrueuse, est advenue à peine le lendemain samedi. Alors que sa sœur avait été sévèrement molestée, Soltana Kheya, elle, a été gravement blessée à la tête et aux yeux, comme le prouvent les terribles vidéos qu’elle nous avait elle-même envoyée, alors qu’elle demeurait encore joignable au téléphone.

Dans l’entretien qu’elle nous avait accordé en effet, Soltana Kheya nous avait indiqué avoir été contrainte trois fois de changer de puce téléphonique pour échapper au brouillage et aux écoutes e Hammouchi et ses barbouzes.

La levée de bouclier planétaire qui avait résulté de la vue et de mise en ligne de ces odieuses vidéos, a dû placer Mohamed VI et ses chiens de garde dans ses petits « babouches.

Kamel Zaidi