Colonies sauvages en Palestine : L’ONU rappelle à l’ordre l’entité sioniste

Colonies sauvages en Palestine : L’ONU rappelle à l’ordre l’entité sioniste

L’ONU a appelé ce jeudi les autorités sionistes à cesser immédiatement leurs activités de colonisation dans les territoires palestiniens occupés, mettant en garde contre la poursuite de la démolition et de la confiscation des bâtiments et biens immobiliers palestiniens.

C’est ce qu’a déclaré le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tour Winsland, en marge d’une session du Conseil de sécurité tenue ce jeudi à huis-clos. Winsland a ajouté: » Israël continue de construire des colonies malgré la résolution 2334 du Conseil de sécurité, qui appelle à une cessation immédiate et complète des colonies. »

Et il a ajouté que « cela se trouve dans le territoire palestinien occupé, y compris Al Qods-Est», et les a appelés à «respecter toutes leurs obligations légales à cet égard». La résolution n ° 2334 a été adoptée et publiée en décembre 2016. Elle met en exergue l’illégalité des colonies sionistes construites sur les territoires palestiniens occupés depuis 1967.

Le responsable de l’ONU a également déclaré: «Israël a soumis une proposition visant à établir 1900 unités de colonies dans la zone C et 211 autres unités à Jérusalem-Est.» Il a expliqué: «Cela signifie renforcer une série de colonies autour d’Al Qods, ce qui compromet la possibilité d’établir un État palestinien avec une terre unifiée.»

Il a poursuivi: «J’affirme que ces colonies ne jouissent d’aucune légitimité juridique et représentent une violation flagrante du droit international, et j’exhorte Israël à cesser immédiatement ses activités de colonisation.»

Il a mis en garde contre «l’augmentation des démolitions et de la confiscation des bâtiments palestiniens … C’est pourquoi j’exhorte également Israël à arrêter les démolitions et les expulsions conformément à ses obligations internationales».

Les données du mouvement israélien Peace Now indiquent qu’il y a 661 000 colons, 132 grandes colonies et 124 avant-postes aléatoires (non autorisés par le gouvernement sioniste) en Cisjordanie, y compris à Al Qods occupée.

L’entité sioniste continue également de démolir des villages, des bâtiments et des complexes résidentiels dans les divers territoires palestiniens occupés.

A.O