Cinéma : le réalisateur Meziane Yala n’est plus

Cinéma : le réalisateur Meziane Yala n’est plus

Le cinéma algérien est encore une fois en deuil. Le cinéaste Meziane Yala vient de tirer sa révérence à l’âge de 74 ans, victime d’une crise cardiaque. C’est l’association Lumières dont il était vice-président qui a annoncé la triste nouvelle.

Originaire d’El Kseur, dans la wilaya de Bejaïa, Meziane Yala voit le jour en 1946. Après des études de cinéma à Lodz, en Pologne, il devient stagiaire dans les studios de la RAI en Italie, avant de se lancer dans une riche et passionnante carrière entièrement vouée à la réalisation. Il signe, à partir de 1971 -à l’époque où il travaillait au Centre algérien de l’industrie et du cinéma (CAIC)-, plusieurs films documentaires, tournant notamment autour de la Glorieuse lutte du peuple algérien pour son indépendance.

En 1983, il réalise son premier long métrage intitulé « Chants d’automne » interprété par une belle brochette d’artistes dont Cheikh Noureddine, André Thorrent, Abdelmadjid Fares, Laurence Jeanneret, Mohamed Sirat, Nadia Masmoudi…etc

Décédé à l’hôpital « Nefissa Hamoud » (ex Parnet), à Hussein-Dey, le défunt Meziane Yala a été inhumé au cimetière de Sidi Yahia.

Lamia B.

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/seismes-de-mila-les-batisses-detruites-pas-conformes-aux-normes-de-construction/