Christian Gourcuff : « Quand j’ai dirigé la sélection d’Algérie, c’était une frustration »

Christian Gourcuff : « Quand j’ai dirigé la sélection d’Algérie, c’était une frustration »

L’ancien sélectionneur, Christian Gourcuff, a évoqué son passage à la tête de la sélection algérienne (2014 – 2016), dans un entretien accordé au Onze Mondial et publié ce dimanche 28 mars.

Celui qui avait drivé les Verts, après le départ de Vahid Halilhodžić, a abordé les « frustrations » liées au métier de sélectionneur en dépit des qualités dont regorgeait l’équipe nationale.

« Quand j’ai dirigé la sélection d’Algérie, c’était une frustration. J’avais une excellente équipe et le problème, c’est qu’on avait deux matchs en dix jours donc pas la possibilité de s’entraîner ou très peu », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter, « Les joueurs avaient déjà joué donc il y avait deux jours où c’était de la récupération donc on faisait de la théorie, mais sur le terrain, c’est très limité ».

Selon lui, « entraînement n’est pas l’élément majeur du travail d’un sélectionneur ». « On est d’abord dans le choix des joueurs. Sur le plan tactique, c’est beaucoup moins riche que dans un club, ça n’a aucune comparaison », a-t-il expliqué.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il avait décidé d’ « abandonner ce poste ». « J’avais une telle frustration par rapport à la conception que j’ai du collectif. J’avais besoin de retravailler au quotidien pour former un collectif », a-t-il souligné.

Skander Boutaiba