Chikhi : «Il reste encore 2 000 crânes d’Algériens au musée de Paris»

Chikhi : «Il reste encore 2 000 crânes d’Algériens au musée de Paris»

Le directeur général des Archives nationales et conseiller à la présidence de la République chargé des archives nationales et de la mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi, a considéré que la récupération des restes des 24 martyrs après plus de 170 ans passés en France est «une première étape sur la voie de la récupération de tout ce qui a trait à la mémoire nationale».

Invité de l’émission matinale de la chaîne I de la Radio national, M. Chikhi a salué les efforts déployés par le ministère des Affaires étrangères et le ministère de la Défense nationale en ce qui concerne les analyses scientifiques, ainsi que l’apport des Archives nationales dans la recherche de documents. Il a également rendu hommage au chercheur Farid Ali Belkadi, qui a découvert l’existence de crânes dans un dépôt au Musée de l’Homme à Paris.

Chikhi a affirmé que la thèse selon laquelle les «crânes seraient inconnus» est infondée, puisque, selon lui, tout est bien archivé militairement et scientifiquement, révélant, à ce propos que le musée de l’Homme contient 18 000 crânes, dont environ 2 000 appartenant à des Algériens.

Par ailleurs, le directeur des Archives nationales a souligné qu’il était encore trop tôt pour juger des intentions françaises et qu’il fallait considérer ce geste comme «un tournant dans sa vision sur les autres, notamment sur l’Algérie, en attendant de nouvelles étapes tant qu’il y a encore des en suspens entre les deux pays», a-t-il ajouté.

M. A.

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/les-restes-des-24-resistants-inhumes-au-carre-des-martyrs/