Chanegriha à Constantine : le devoir des nationalistes est de contribuer à la réussite du prochain référendum

Chanegriha à Constantine : le devoir des nationalistes est de contribuer à la réussite du prochain référendum

Le général de corps d’armée, Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a souligné  mercredi à Constantine, que le devoir des nationalistes était de « contribuer de manière effective dans la réussite du référendum sur le projet de révision de la Constitution ».

« Le devoir de tous les nationalistes dévoués aujourd’hui, et à leur tête l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, est de contribuer de manière effective à la réussite du référendum sur le projet de révision de la Constitution, afin d’atteindre le changement escompté », a-t-il indiqué M. Chanegriha, dans une allocution prononcée devant les cadres et les personnels de la 5ème Région militaire, cité sur le site web du ministère de la Défense nationale.

A cette occasion, le général de corps d’armée a fait savoir à ce sujet, que « la parole revient désormais au peuple algérien fier, qui saura comment construire l’Etat de droit, où nul autre souverain que la loi ».

Il a ajouté à ce propos qu’il s’agissait de l’Algérie, « terre des millions de Chouhada, qui ont consenti ce qu’ils avaient de plus cher, afin que la patrie connaisse le sens réel de l’affranchissement et de l’indépendance totale, et ce en permettant à la volonté populaire dans son sens concret et correct de tracer les repères de l’avenir du pays en toute liberté et démocratie ».

Présidant par la suite une réunion de travail, en présence des directeurs régionaux, des responsables des services de sécurité et des Commandants des secteurs opérationnels, M. Chanegriha  « a donné une série d’instructions et d’orientation qui concernent dans leur ensemble, la nécessité de faire preuve davantage de vigilance et de prudence, tout en intensifiant les mesures et dispositions préventives afin de garantir le bon déroulement du prochain référendum sur le projet de révision de la Constitution », a fait soir la même source.

Ab. M.