Cevital rassure ses clients de la disponibilité des huiles de tables

Cevital rassure ses clients de  la disponibilité des huiles de tables

Suite aux informations erronées qui ont circulé, ces derniers jours, sur les réseaux sociaux au sujet des huiles de tables qui sont produites par le Groupe Cevital, ce dernier a finalement réagi.

Ainsi dans un communiqué, le groupe Cevital rassure « nous tenons à rassurer l’opinion publique de la disponibilité de tous nos produits à travers tout le territoire national. Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour éviter toute perturbation d’approvisionnement, notamment à l’approche du mois sacré du Ramadan. Concernant les huiles de table, nous informons les consommateurs qu’en plus de nos marques traditionnelles Elio et Fleurial, nous venons de lancer « Fleurial Duo », un produit intermédiaire » rassure le groupe d’Issad Rebrab.

La même source précise que, les hausses des prix des huiles de table sont dues à des facteurs extérieurs sur lesquels ils n’ont aucun contrôle.

« Il s’agit d’une flambée sans précédent des prix des matières premières sur le marché mondial, qui coïncide avec une dépréciation du dinar face au dollar. Ces facteurs, ajoutés à l’augmentation des coûts de la logistique, du transport et du packaging, ont eu une répercussion directe sur le prix final des produits. Ce phénomène ne concerne pas uniquement les huiles, il touche également d’autres produits comme les pâtes alimentaires et le lait, pour ne citer que ceux-là. Malgré cette conjoncture difficile et les pertes considérables que nous subissons, le Groupe Cevital n’épargne aucun effort pour garder les prix de ses produits à un niveau raisonnable » rappelle la même source

Enfin le Groupe Cevital, a salué les décisions prises par les pouvoirs publics visant à encourager les opérateurs à investir massivement dans le domaine de la trituration des graines oléagineuses.

« Cela permettra de couvrir tous les besoins des producteurs des huiles de table en matières premières, évitant à notre pays les fluctuations du marché mondial » rappelle-t-il.

Yahia Maouchi