« Ce Gouvernement est celui de tous les Algériens »

Amar Belhimer,ministre de la communication, porte-parole du Gouvernement

Le ministre de la Communication, porte-parole du  gouvernement, Amar Belhimer a affirmé mardi à Alger que le comité  scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, était  le seul habilité à donner le feu vert pour la levée ou pas du confinement  sanitaire. « Composé des meilleurs médecins et spécialistes, le Comité est le seul habilité à donner le feu vert pour la levée ou pas du confinement sanitaire », a indiqué M. Belhimer dans un entretien accordé au quotidien  arabophone « El Khabar », soulignant dans le même cadre que le déconfinement était tributaire « du respect par les citoyens des mesures de confinement et du respect des mesures préventives, dont le port du masque de protection, devenu obligatoire depuis le premier jour de l’Aïd El Fitr, en application de la décision du Conseil des ministres tenu le 20 mai dernier ».  Le gouvernement a mis à la disposition tous les moyens avec des prix  raisonnables, a ajouté le ministre, relevant les initiatives des citoyens  qui ont contribué avec plusieurs moyens de protection fabriqués localement,  ce qui montre a-t-il dit « l’esprit de solidarité habituel qui anime les  algériens ». Les moyens mis en place par l’Etat algérien au profit de ces citoyens dans  le cadre de la lutte contre l’épidémie « peut être étudié en tant que stratégie de riposte à cette pandémie ou à d’autres », a estimé M. Belhimer, soulignant que les institutions de l’Etat « se sont mobilisées dès le début sur les plans financier, sanitaire et des services ». La prise en charge de l’Etat « s’est poursuivie sans interruption aux  niveaux intérieur et extérieur », toutes les conditions nécessaires au  rapatriement à titre gracieux des Algériens ayant été réunies et la prise  en charge sanitaire ayant été assurée en continue, a fait valoir le ministre. Il a, dans ce contexte, rappelé que sur décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, « plusieurs mesures anticipatives » ont été prises à travers le déblocage d’un budget initial de 3,7 milliards de DA pour la prise en charge des dépenses urgentes et l’allocation d’un montant de 100 millions de dollars pour l’acquisition d’équipements de protection, de produits pharmaceutiques et de dispositifs médicaux. De plus, le Gouvernement a accompagné depuis le début « les personnes  impactées par cette pandémie, en particulier celles à faible et moyen  revenus journaliers », a ajouté le ministre, rappelant à ce titre la  décision de mise en congé exceptionnel rémunéré de 50% des effectifs.Qui plus est, l’allocation exceptionnelle de 10.000 DA en faveur des familles nécessiteuses a bénéficié jusqu’au 27 mai à 321.955 personnes en plus des aides du ministère de la Solidarité nationale au profit des retraités et des personnes âgées, a-t-il poursuivi, relevant que la dernière réunion du Conseil des ministres avait décidé de reconduire ce soutien jusqu’au mois de juin en cours. « Ce Gouvernement est celui de tous les Algériens, aussi bien ceux qui le  soutiennent que ceux qui s’y opposent », a-t-il soutenu.

lire aussi :

https://www.lapatrienews.com/larbi-ounoughi-promet-une-revolution/

 Ferhat Zafane / Dépêches