Carton jaune pour Zetchi 

 Désaccord au sujet de la décision de reprise de la compétition

Carton jaune pour Zetchi 

L’assemblée générale extraordinaire (AGEX) pour laquelle la FAF a demandé une « autorisation, ne correspond pas à l’objet de son appel », selon le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

« Une assemblée générale extraordinaire ne peut être convoquée que pour trois raisons (selon les statuts de la FAF), modification du siège de la fédération, modification des statuts ou dissolution de l’association. Pourtant la FAF a l’intention de débattre de la fin de la saison et faire voter ses membres sur plusieurs propositions (saison blanche, attribution ou non des titres et relégations) à l’occasion de cette AGEX », précise, en effet  le département Sid-Ali Khaldi dans un communiqué, notant dans le même contexte, que l’assemblée générale ordinaire (AGO), qui se réuni une fois par an, est compétente pour ces questions là.

Le MJS précise aussi que si l’objet de la réunion est de faire une large consultation de tous les acteurs de la famille du football, il n’y a pas besoin de faire appel à l’AG.

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Kheireddine Zetchi, a, pour rappel, tenté d’expliquer hier vendredi,  lors de son intervention sur les ondes de la Radio nationale,  la démarche entreprise par le BF dans sa réunion de mercredi passé, et la décision controversée de recourir à une AGEX pour décider du sort du championnat national dans ses différentes divisions.

« L’article 82 des Statuts permet au bureau fédéral de prendre une décision exceptionnelle dans une situation exceptionnelle, mais nous souhaitons impliquer tous les acteurs du football dans la prise d’une décision appropriée et lui donner plus de crédibilité, nous avons donc décidé que cela se ferait dans le cadre de l’Assemblée générale et non dans un mini-bureau » affirme Kheireddine Zetchi.

« Une fois que l’assemblée générale se prononce sur la saison actuelle, nous allons suivre avec attention la situation sanitaire, tout en ouvrant en même temps le mercato d’été pour une durée de 12 semaines, pour permettre aux clubs de faire leur marché. J’appelle aussi les clubs à investir dans le protocole sanitaire, qui sera appliqué en vue de la saison prochaine », a-t-il ajouté.

Farid Houali