CAN-2021 : Les Verts en quête de confirmation…

CAN-2021 : Les Verts en quête de confirmation…

La sélection algérienne de football va retrouver de nouveau l’ambiance des matchs officiels, à l’occasion de la double confrontation face au Zimbabwe, les 12 et 16 novembre pour le compte des 3e et 4e journées des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021.

Avant d’affronter les «Warriors», les coéquipiers de Baghdad Bounedjah restaient sur deux matchs amicaux disputés en octobre dernier, face au Nigeria en Autriche (1-0) et au Mexique (2-2) aux Pays-Bas.

L’attente aura été longue pour les «Verts» qui vont ainsi reprendre la route pour la défense de leur titre continental décroché à la CAN-2019 en Egypte, après avoir entamé admirablement la campagne qualificative en novembre 2019 en s’imposant d’abord largement à Blida face à la Zambie (5-0), avant d’aller battre le Botswana à Gaborone (1-0).

Mais la pandémie de coronavirus (Covid-19) est venue interrompre l’ensemble des compétitions à travers le monde, dont les épreuves relevant de la Confédération africaine (CAF), ce qui explique les 12 mois passés par l’équipe nationale loin de tout match officiel. L’objectif des «Verts» est désormais de sceller leur qualification pour la phase finale de la CAN-2021 avant terme.

Au grand complet ou…presque

En vue ce ces deux rencontres, le sélectionneur national Djamel Belmadi a fait appel à 24 joueurs, une liste jugée «assez cohérente» par les observateurs au vu des éléments à sa disposition.

On notera ainsi le retour du défenseur central Djamel Benlameri, auteur d’un début tonitruant sous le maillot de l’Olympique lyonnais (France), mais également du milieu offensif Adam Ounas qui est en train de retrouver ses sensations avec Cagliari (Italie). Le néo-attaquant de Nîmes Olympique (France) Karim Aribi signe en revanche sa première convocation dans le «Club Algérie».

Côté défections, le latéral droit de l’OGC Nice (France), Youcef Atal, testé positif au Covid-19, a déclaré forfait. Déjà absent pour blessure lors des deux matchs amicaux d’octobre dernier, Atal devra patienter pour retrouver la sélection.

L’ailier gauche Youcef Belaïli, qui vient de trouver enfin un point de chute en s’engageant avec le Qatar SC, et l’attaquant Islam Slimani, en manque de temps de jeu avec Leicester City (Premier League anglaise), restent toujours à l’écart. Idem pour le milieu de terrain Hicham Boudaoui (OGC Nice/France), appelé à faire face à une rude concurrence dans son poste.

Sur l’ensemble des 24 joueurs retenus pour les deux rendez-vous face au Zimbabwe, 18 avaient été sacrés champions d’Afrique en Egypte.

A la veille de la 3e journée du groupe H, l’Algérie occupe la 1re place avec 6 points, devant respectivement le Zimbabwe (4 pts) et le Botswana (1 pt), alors que la Zambie ferme la marche avec 0 point. Les deux premiers du groupe se qualifient pour la phase finale de la CAN-2021 au Cameroun, reportée à 2022 en raison de la pandémie de Covid-19.

«Nous n’avons pas peur de l’Algérie»

Le défenseur international zimbabwéen de Nottingham Forest (Div.2 anglaise), Tendayi David Darikwa, a indiqué que son équipe aborderait le match face à l’Algérie, jeudi à Alger (20h00), «sans avoir peur», dans le cadre de la 3e journée (Gr. H) des qualifications de la CAN-2021, reportée à 2022 ».

Nous savons qu’ils ont des joueurs de haut niveau pouvant gagner des matchs à eux seuls, mais nous les Warriors, on ne sera pas un adversaire facile à manier. Nous n’avons pas peur de l’Algérie», a-t-il déclaré aux médias locaux, lors de la séance d’entraînement effectué mardi au National Sports Stadium de Harare.

Les deux équipes se retrouveront de nouveau lundi à Harare (16h00 algériennes), pour le compte de la 4e journée.

Ayant échoué à battre le Zimbabwe lors des quatre dernières confrontations entre les deux sélections, l’Algérie sera face à un adversaire qui ne lui réussit que rarement. Pour Darikwa, il faudra mettre à profit cet aspect.

«Une partie de l’histoire, entre les deux équipes, nous favorise et nous devons l’utiliser à notre avantage», a-t-il ajouté.

Avant de conclure : «Mais ce qui est important, c’est de tout mettre dans cette rencontre et de voir ce que nous pouvons extraire à la fin du match».

La délégation zimbabwéenne, composée notamment de 21 joueurs, s’est envolée dans la nuit de mardi à mercredi à Alger, à bord d’un vol spécial.

A la veille de la 3e journée du groupe H, l’Algérie occupe la 1re place avec 6 points, devant

R.S.