Campagne de déstabilisation de l’Algérie via les réseaux sociaux : la stratégie de riposte selon  l’INSEG

Campagne de déstabilisation de l’Algérie via les réseaux sociaux : la stratégie de riposte selon  l’INSEG

Afin de faire face aux campagnes de déstabilisation via les réseaux sociaux qui « visent l’Algérie depuis déjà longtemps» à l’instar de nombreux pays dans le monde l’Institut national d’études de stratégie globale (INSEG) organise aujourd’hui à Alger une journée d’études portant sur cette «  guerre de l’information» et la stratégie idoine pour mettre en place une stratégie de riposte.

Présidée par le D.G  de cet institut, cette rencontre de haut niveau a vu la participation d’une panoplie d’experts et d’universitaires.

A l’ouverture des travaux de cette rencontre de deux jours, Abdelaziz Medjahed a  affirmé l’importance de mettre la lumière sur la guerre de l’information qui a pour cible l’Algérie.

C’est pourquoi,  Il a appelé les participants à dégager des recommandations à même de participer à la conception d’une stratégie de riposte.

Selon les organisateurs de cette rencontre ,  «de nombreux pays sont menacés par l’info guerre», qui a mobilisé de nombreux outils à l’instar des fake news, la manipulation via les réseaux sociaux numériques (RSN), la mobilisation de relais d’influence externe, l’utilisation massive des RSN pour contourner les médias traditionnels afin d’impacter une audience plus importante», est-il notamment souligné comme danger de cette « info guerre» qui emploie le réseaux sociaux pour porter atteinte à l’Algérie qui dérange certains cercles hostiles à son retour sur la scène internationale   .

Ferhat Zafane