Brahim Ghali, président sahraoui : « Nous sommes en guerre, et ne nous arrêterons qu’à la victoire finale ! »

Brahim Ghali, président sahraoui : « Nous sommes en guerre, et ne nous arrêterons qu’à la victoire finale ! »

Plus incisif et plus déterminé que jamais, le président de la RASD (République arabe sahraouie et démocratique) s’est voulu très clair quant à la reprise des hostilités entre l’armée occupantes marocaine et les troupes du front Polisario.

Si ce dernier, en effet, n’a jamais voulu faire couler le sang, il y a hélas été contraint à cause de la criminelle agression marocaine contre les populations sahraouies civiles et isolées dans la région d’El Guerguerat.

Pour le chef de l’Etat sahraoui, « si le Polisario, est contraint de reprendre les armes à son corps défendant, il ne baissera jamais les bras, et poursuivra on combat libérateur jusqu’à la victoire finale ».

En effet, s’indigne, le président Ghali dans une sortie médiatique d’aujourd’hui, explique que « le Polisario s’adresse au Maroc dans le seul langage que celui-ci comprend, celui » celui des armes.

Avant de saluer la position juste et constante de l’Algérie en faveur du peuple sahraoui opprimé et de son droit de décider librement et souverainement de son sort, le chef d’Etat de la RASD se montrera désolé face à la position hésitante face à la communauté internationale. Et de promettre que Rabat va payer cher cette lâche et criminelle agression.

M.Abd