Boulakhras : « Le pic de la consommation électrique pourrait atteindre 16 500 MW l’été prochain »

Boulakhras : « Le pic de la consommation électrique pourrait atteindre 16 500 MW l’été prochain »

Le P-DG de Sonelgaz, et président du Comité maghrébin de l’électricité (COMELEC), Chahar Boulakhras, a révélé, aujourd’hui, que la consommation de pointe d’électricité pourrait atteindre 16 500 mégawatts l’été prochain.

Boulakhras a ajouté que la capacité de production nationale est proche de 22 000 mégawatts et que la société dispose de 16 000 mégawatts sur les 22 000 mégawatts disponibles dans l’enceinte électrique algérienne, qui représente la plus grande capacité de production au niveau national.

Par ailleurs, le jeune P-DG, a expliqué que la société a acquis des stations de production d’électricité en cycles mixtes et envisage d’acquérir prochainement des stations de ce type. « Sa particularité réside dans le mélange de turbine à gaz avec des turbines à vapeur, ce qui permet d’atteindre un rendement élevé d’environ 60% ». Dans le même contexte, il a révélé que ces stations permettent d’économiser 50% de la consommation de gaz.

Ces stations sont situées au niveau de Aïn Arnat dans la wilaya de Sétif, et du cap Djinet à Boumerdès, tandis que d’autres sont exploitées au niveau de la wilaya Naâma. Ainsi que Bellara dans la wilaya de Jijel, notant qu’il est prévu la mise en marche démarrer des stations  Oumache dans la wilaya de Biskra et Kais à khenchela, l’été prochain. En outre, des stations de compression sont en cours de construction dans les wilayas de Mostaganem et de Djelfa.

Boulakhras, a indiqué également que la société avait l’intention d’envoyer des équipes en Irak, à partir du mois d’avril prochain, à la demande de son partenaire General Electric, sachant que, d’autres équipes sont actuellement en Libye à la demande de la Libyan Electricity Company.

Il a ajouté que la coopération internationale a permis en 2020 de réaliser entre 150 000 et 200 000 dollars grâce aux cadres nationaux de l’entreprise.

Enfin, le jeune P-DG a expliqué que l’interconnexion avec les pays voisins permettait d’exporter entre 300 et 350 mégawatts en 2020.

Yahia Maouchi