Boualem Merahi, PDG de la Société Kanaghaz :  « Un Manager infatigable, de haut rang »

Portrait de Boualem Merahi, PDG de Kanaghaz :  « Un Manager infatigable, de haut rang »

Boualem Merahi est le Président Directeur Général de la Société Kanaghaz, Filiale à 100% du Groupe Sonelgaz,  capitalisant plus de 50 années de savoir faire. Un poste qu’il occupe depuis février 2018. Il est détenteur d’un diplôme d’ingénieur d’Etat en électrotechnique, qu’il décroche brillamment à l’Université de Tizi-Ouzou en 1988.

Avant de rejoindre la Sonelgaz en 1991, il enseigna dans un lycée technique, pendant une année et demi (de 1988 à 1990). Durant la même année, il est appelé sous les  drapeaux à l’effet d’accomplir  le service national de 1990 à 1991. « Une expérience qui m’a beaucoup appris », témoigne-t-il. Au mois de décembre 1991, il rejoint la Direction de l’Engineering KD  de la Sonelgaz.

C’est le début d’une longue carrière, durant laquelle le PDG de Kanaghaz  assiste non seulement « à toutes les mutations » qu’ont connu le Groupe Sonelgaz et l’entreprise elle-même, mais qui aura également occupé bon nombre de postes de responsabilités au sein du même Groupe.

En effet, de 1991 à 1998, il est nommé ingénieur d’études dans la Direction de l’Engineering Réseau Haute Tension, ou il avait pour mission essentielle, d’assurer la maîtrise d’œuvre et le suivi de réalisation des projets de lignes de transport de l’électricité Haute et très Haute tension. Il est ensuite promu au poste de Chef de service contrôle de la réalisation en 1998.

En 2000, il est promu toujours au sein de la Direction de l’Engineering  de la Sonelgaz, au poste de chef de Division Travaux. Il y reste jusqu’en 2002, année durant laquelle il est nommé chef de Département Lignes, un poste qu’il occupera six ans durant.

En 2008, il se voit confié la Direction de l’Engineering Gaz jusqu’au mois de février 2018. Dix 10 années de labeurs, consacrées à la réalisation des différents programmes gaz, initiés par les Pouvoirs Publics. Il est ensuite appelé, le mois de février 2018, à prendre les destinées de la Société Kanaghaz, Filiale Travaux du Groupe Sonelgaz, chargée de la réalisation des canalisations.

Dans ses tâches quotidiennes mais surtout dans ses relations au sein de l’entreprise, il  «privilégie » l’écoute, la confiance et la franchise. « Je ne suis le chef que lorsqu’il le faut», assure-t-il.

« La mise en synergie de son savoir-faire et la volonté de s’imposer comme acteur dans la chaîne de valeurs de la construction des ouvrages énergétiques à l’échelle nationale, fondent la stratégie de la société », note encore B. Merahi.

En l’espace de plus de deux heures passées en sa compagnie dans son bureau bien « rangé», ce dernier donnait l’impression d’un infatigable.

Tout au long de son exposé portant sur l’historique, les activités et les missions de l’entreprise, B.Merahi, excellent communicant, maîtrisait son sujet jusqu’au moindre détail, lui qui n’a omis aucune étape stratégique de l’entreprise, son histoire, son itinéraire et surtout « son importance » dans les articulations du Groupe Sonelgaz.

Le PDG de Kanaghaz et ses équipes ont surtout le mérite d’avoir remis sur rails une entreprise en déperdition, des années durant.

La période de mise à niveau de la société durant la période allant de l’année 2018 à 2019, a connu l’engagement de plusieurs actions stratégiques à travers la mise en œuvre d’un plan d’actions rigoureux qui a nécessité des efforts soutenus avec la mobilisation et la sensibilisation de l’ensemble du collectif, à l’effet de parfaire les paramètres de gestion de la société et de restaurer ainsi les équilibres financiers, nous détaille le premier responsable.

Trois années après avoir engagé son plan de redressement, Kanaghaz, grâce à la mobilisation et aux efforts soutenus des travailleurs, retrouve aujourd’hui ses équilibres financiers et continue à s’atteler avec force pour réussir sa relance et son développement.

Farid Houali