Bordj El Kiffan: La saison estivale compromise

 

Bordj El Kiffan

La saison estivale compromise

Les commerçants de la petite station balnéaire de Bordj El Kiffan ne cachent pas leur appréhension quant à une saison touristique qui s’annonce compromise. Réunis entre eux, sous aucune égide syndicale, beaucoup affirment leurs craintes d’une saison touristique catastrophique.

Déjà pénalisés par la construction du tramway qui a vu leur chiffre d’affaires se déliter et la fréquentation de clients considérablement baisser, ils ont vu leur situation, déjà bien écornée par la crise sanitaire, se dégrader davantage.

En effet, ceux-ci ne cachent pas leur désespoir et ne savent plus à quel saint se vouer, face à une situation très critique, et ce d’autant plus qu’ils se sentent abandonnés par les pouvoirs publics.

La crise sanitaire va obliger certains d’entre eux à baisser le rideau, le règlement des loyers, entre autres, pose effectivement problème.

N’ayant eu aucune activité durant 3 mois, les bailleurs réclament leurs dus, et les commerçants dont la trésorerie est au plus bas, ne peuvent plus les honorer. La tension est très perceptible et n’augure nullement une sortie de crise, tant les protagonistes campent sur leurs positions.

Face à cette situation, les commerçants ont décidé d’entreprendre des démarches officielles auprès des élus locaux dans un premier temps, pour essayer de trouver une sortie de crise sans trop de casse.

Ils précisent aussi que 60% de leurs chiffres d’affaires est réalisé durant la saison estivale, et qu’à ce rythme, et si aucune solution n’est trouvée, plusieurs commerces sont voués à la fermeture.

Hadi Reda