Blanchiment d’argent : Trois agences d’une banque sous enquête en Belgique

 Blanchiment d’argent : Trois agences d’une banque sous enquête en Belgique
Le parquet fédéral belge planche sur les activités illicites liées au blanchiment d’argent dont sont soupçonnées trois agences de la banque « Chaabi Bank », filiale du groupe bancaire marocain  Banque Populaire, ont rapporté les médias belges.
Depuis mercredi dernier, la police judiciaire fédérale de Bruxelles chargé par le parquet fédéral, procédait à une perquisition de trois agences de « Chaabi Bank » en Belgique, à savoir la succursale de Bruxelles, celle du quartier de Molenbeek-Saint Jean de la capitale belge et de Borgerhout à Anvers.
La police judiciaire a confisqué des documents, des dossiers et du matériel qui « sont désormais mis sous scellé » et « des fonctionnaires et agents y compris le Directeur de la succursale de Chaabi Bank en Belgique ont été auditionnés », selon ces sources.
L’enquête concerne certaines activités en lien avec des affaires connexes au Pays-Bas, dont le blanchiment d’argent, la fraude économique et des soupçons d’abus de biens sociaux.
Des agents de Chaabi Bank sont impliqués dans « la couverture » des opérations de blanchiment d’argent de quelques 68 clients résidant en Belgique ayant acquis des biens immobiliers au Maroc et en Espagne, selon ces sources.
Les médias font savoir que cette affaire « risque d’éclabousser plusieurs parlementaires, responsables de collectivités locales, hommes d’affaires dans les provinces de Nador et Hoceima » concernés par ces activités illicites.
Ab. M.