Benbouzid : 44 décès et 2300 cas de contaminations parmi « les soldats blancs »

44 décès et 2300 cas de contaminations parmi « les soldats blancs »

Les inquiétudes de Benbouzid

 

Devant les chiffres effarants du nombre de contaminés et de décès dus au Covid-19, le ministre de la santé et de la population s’est montré très inquiet, à l’occasion de la conférence de presse tenue mardi.

Par ailleurs, le premier responsable du secteur de la santé s’est  particulièrement penché  sur le bilan inquiétant enregistré parmi le corps médical dont le courage, l’abnégation et la disponibilité ne sont pas à ignorer.

Réquisitionnés depuis le début de la pandémie et pour certains coupés de leurs familles, ce corps a, malgré tout, enregistré des pertes humaines estimées à  44 décès et 2300 cas de contaminations.

Raison pour laquelle, Benbouzid a insisté sur la nécessité de « conjuguer tous  les efforts, entre citoyens et praticiens » dans le but de consolider cette première ligne de défense et faire face ainsi à cette pandémie «des soldats blancs » contre le coronavirus, leur rendant un hommage appuyé pour  «leur abnégation et bravoure dans l’accomplissement d’une mission au prix, parfois, d’un sacrifice suprême dans leur lutte contre un adversaire invisible et dans des conditions difficiles», a-t-il conclu.

Ferhat Zafane