Belkacem Zeghmati répond aux sénateurs : « La peine de mort sera appliquée en cas de nécessité»

Belkacem Zeghmati répond aux sénateurs : « La peine de mort sera appliquée en cas de nécessité»

Répondant aux questions des sénateurs, lors d’une séance plénière, le ministre de la Justice Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, a affirmé que l’Algérie est libre et souveraine et que la peine de mort sera appliquée, en cas de nécessité.

Dans le même ordre d’idée, M. Zeghmati rappelle que la législation algérienne, notamment en son volet pénal, est l’une des caractéristiques de la souveraineté nationale de l’ordre public et de l’exercice de sa souveraineté.

Le ministre rappelle que l’Algérie n’a signé et n’a ratifié aucun accord ou convention ou traité internationaux interdisant le recours à la peine capitale. Le ministre rappelle par ailleurs que le kidnapping n’est pas une infraction instantanée.

Le ministre a appelé en fin les médias, «  à plus de professionnalisme ». « Les médias jouent un rôle très négatif dans le traitement de certains crimes, il faut être plus professionnel et laisser la justice faire son travail. La primeur de l’information est très important» conclut-il.

Yahia Maouchi