Belkacem Zeghmati : « Les marchés publics, étaient les principaux nids de la corruption »

Belkacem Zeghmati : « Les marchés publics, étaient les principaux nids de la corruption »

Le ministre de la Justice, garde des sceaux, Belkacem Zeghmati, a déclaré que d’énormes sommes ont été  gaspillées au détriment des objectifs fixés.

Pour le ministre de la Justice qui intervenait mercredi 7 avril à l’occasion d’une rencontre sur les marchés publics que le pays a alloué d’importantes ressources financières pour la mise en œuvre de projets de développement économique et social, et malgré ce qui a été accompli, il est indéniable que de grosses sommes d’argent ont été gaspillées.

Ce constat que nul ne peut nier, selon l’orateur, est la conséquence d’un relâchement des pouvoirs publics dans le contrôle des subventions pour le marchés publics et que « Les marchés publics sont l’une des principales failles à travers lesquelles la corruption s’est intensifiée, afin d’obtenir des avantages privés et illégaux. », a indiqué le ministre de la Justice Belkacem Zeghmati qui pointe le doigt vers l’environnement « favorable » à ces actes criminels  ce qui selon lui se traduit inévitablement par l’absence de contrôle.

En définitive Belkacem Zeghmati  a indiqué que la lutte contre la corruption n’atteindra ses objectifs qu’après avoir opéré un véritable changement dans la procédure d’octroi de marché publics et la mise en place d’un système de contrôle efficace et sans failles.

Ferhat Zafane