Belkacem Zeghmati : le Conseil supérieur de la magistrature « restera la plus haute instance du pouvoir judiciaire 

Belkacem Zeghmati : le Conseil supérieur de la magistrature « restera la plus haute instance du pouvoir judiciaire 

Le ministre de la Justice Belkacem Zeghmati, garde des Sceaux, vice-président du Conseil supérieur de la magistrature, a présidé ce lundi 17 août,  la 1ère session ordinaire de cette instance après dérogation du président de la République, président du Conseil supérieur de la magistrature, Abdelmadjid Tebboune.

« Ce rendez-vous intervient alors que l’on parle beaucoup du rôle de cette importante institution constitutionnelle, appelée à consacrer l’indépendance de la Justice, de par le rôle et la mission qui lui seront conférés à la faveur de la prochaine Constitution », a affirmé Belkacem  Zeghmati dans son allocution d’ouverture. Il a dans ce sens,  relevé que le Conseil supérieur de la magistrature « restera la plus haute instance du pouvoir judiciaire et la première habilitée à assurer l’encadrement et le suivi de la carrière des magistrats, grâce à la nouvelle approche prévue par les dispositions de l’amendement de la Constitution ». 

« Le Conseil  restera le premier garant des droits et libertés et de la suprématie de la Loi » a ajouté le ministre de la Justice.

« Compte tenu du poids de cette institution constitutionnelle, estime le ministre, il est naturel qu’elle suscite autant de débats et d’échanges de vues parmi les spécialistes intéressés par les affaires publiques du pays », a encore soutenu Belkacem  Zeghmati.

M.M.H

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/tripartite-la-relance-economique-en-point-de-mire/