Barrage de la Renaissance : Enième échec de négociations

Barrage de la Renaissance :   Enième échec  négociations

Ainsi, un énième échec vient d’être enregistré ,s’agissant  des négociations entre le Caire, Addis-Abeba et Khartoum sur le barrage de la Renaissance construit par l’Ethiopie sur le Nil bleu, lesquelles ont pris fin sans la conclusion d’un accord, a déclaré le ministère soudanais de l’Irrigation qui annonce la tenue prochaine d’un mini-sommet africain pour décider de la suite à donner aux pourparlers.

Le Ministre soudanais de l’Irrigation et des Ressources Hydrauliques, Yasser Abbas, a annoncé la fin des négociations en cours entre le Soudan, l’Ethiopie et l’Egypte sur le barrage de la Renaissance construit par Addis-Abeba, qui ont débuté le 3 juillet dernier sous la supervision de l’Union africaine (UA) et avec la participation d’observateurs internationaux.

En  revanche, le ministre a affirmé que son pays, le Soudan soumettrait mardi son rapport final sur les négociations qui comprend la position de Khartoum sur les points en suspens, annonçant qu’un mini-sommet africain se tiendrait conformément aux instructions de l’UA après une semaine pour décider de la prochaine étape sur la question du barrage. L’Egypte grande perdante dans cette affaire de construction d’un barrage sur le Nil, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Sameh Shoukry a déclaré que son pays regrettait de ne pas être parvenu à un accord.

 

Rabah Kourougli