Banque africaine de développement : Akinwumi Adesina réélu président

Banque africaine de développement : Akinwumi Adesina réélu président

 

Après huit mois de polémique autour de la présidence de la BAD suite au scandale des allégations des lanceurs d’alerte dont Akinwumi Adesina a été victime, ces dernières ont été balayées du revers de la main par l’enquête du Comité d’éthique de la Banque et une revue indépendante dirigée par l’ancienne présidente irlandaise Mary Robinson.

A l’issue d’un vote par voie électronique ce jeudi 27 août, le Nigérian Akinwumi Adesina a été réélu président de la Banque africaine de développement (BAD) pour un nouveau mandat de cinq ans. Akinwumi Ayodeji Adesina est reconduit président de la Banque africaine de développement (BAD) jusqu’en 2025.

Les gouverneurs représentant les 81 pays membres de l’institution dont 54 africains ont procédé à un vote par voie électronique ce jeudi dans le cadre des 55ème assemblées générales annuelles qui tiennent virtuellement ces 26 et 27 août, en raison de la pandémie de Covid-19.A l’issue de ce vote,  l’ancien ministre nigérian de l’Agriculture a obtenu 100% des votes régionaux -les 54 pays du continent- et 100% des votes non régionaux, précise l’institution. Le nouveau mandat d’Akinwumi Adesina prend effet à compter du 1er septembre 2020.

Parmi les gros chantiers de ce nouveau mandat, Adesina devra diriger la stratégie d’appui aux gouvernements africains pour la relance économique à travers le Continent après la crise provoquée par la Covid-19. A cet effet, la Banque a lancé en avril dernier une facilité de 10 milliards de dollars destinée à toutes les économies africaines.