Baignade dans les barrages : Le risque de noyade plus accru

Baignade dans les barrages : Le risque de noyade plus accru

On ne le répétera jamais assez ! Le risque d’une noyade en cas de baignade dans les eaux d’un barrage ou d’une retenue collinaire est beaucoup plus élevé comparativement à celui d’une baignade en mer. Malgré toutes les campagnes de sensibilisation, notamment sur les réseaux sociaux, adossées à un travail de proximité menés chaque année à l’approche de la saison estivale, les services de la protection civile enregistrent malheureusement de plus en plus de décès au niveau des barrages et autres points d’eau. Pour sa part, l’agence nationale des barrages et transferts (ANBT) projette de lancer sa campagne de sensibilisation. L’événement, dans sa 6e édition, sera reconduit cette année malgré la crise sanitaire, à partir de la mi-juillet. Selon les initiateurs de cette campagne, les efforts pour réduire le nombre des noyades dans les barrages à travers la campagne et la caravane de sensibilisation ont permis de « faire prendre conscience aux citoyens »  du « danger réel qui les guette suite à la baignade dans ces retenues d’eau ». Affirmant que le nombre de morts par noyade dans les barrages de l’ANBT a baissé « sensiblement », l’agence a estimé que les actions de sensibilisation doivent se poursuivre pour « atteindre zéro (0) noyade». En outre, L’ANBT relève  que le bilan des six dernières années affiche 142 morts. Particulièrement pour cette saison estivale 2020, covid-19 oblige, depuis l’entame de la saison estivale les autorités de plusieurs wilayas littorales ont décidé d’interdire l’accès des plages aux citoyens dans un souci de limiter la propagation de la pandémie du covid-19. Cependant, certains jeunes, filles ou garçons, se rabattent vers les sites des barrages et autres retenues collinaires en bravant tous les interdits et les dangers que représente la baignade au niveau de ces types de plans d’eau. Pour rappel, Il y a plus d’un mois la wilaya de Boumerdès a enregistré ses premières noyades pour cet été 2020, quand quatre enfants (3 garçons et 1 fille)  sont morts noyés dans une retenue collinaire au village El Bordj dans la commune de Naciria (30 km au Nord/Est de Boumerdés). L’annonce de ce terrible drame a été faite par la protection civile qui a dépêchée deux équipes de plongeurs, qui ne sont parvenus ces dernières  qu’après plus de quatre heures d’intervention dans des conditions difficiles,  à extraire les 4 corps sans vie  des eaux boueuses. Encore un drame qui a endeuillé toute une région. Enfin, les pouvoirs planchent présentement sur la finalisation d’un cahier des charges qui va ouvrir la voie à l’investissement touristique à proximité des barrages, dans le but de mettre fin à l’accès anarchique à ces sites.