Aymen Benabderrahmane: «  Une agence bancaire pour plus de 26 000 habitants »

Aymen Benabderrahmane: «  Une agence bancaire pour plus de 26 000 habitants »

Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a fait état, ce matin au Sénat, d’une couverture bancaire loin de la norme mondiale avec seulement une agence bancaire pour plus de 26 000 habitants.

Le premier argentier du pays, a précisé que la place bancaire algérienne, avec à peine 1664 agences et un taux de couverture d’une agence pour 26 000 habitants, alors que la norme mondiale est d’une agence pour 10 000 habitants, se positionne dans un piètre classement.

Ainsi, Aymen Benabderrahmane, a appelé  les banques de la place à faire de l’inclusion financière leur préoccupation majeure et quotidienne afin de pouvoir capter l’importante épargne non bancarisée.

L’ouverture des comptes bancaires, tant en monnaie nationale qu’en devises étrangères, doit ainsi être « facilitée et encouragée », tout comme l’accès au crédit, a-t-il préconisé.

Pour M. Benabderrahmane, la situation actuelle du secteur bancaire en Algérie mérite de « s’y appesantir et d’engager une réflexion profonde à même de permettre à ce secteur de s’émanciper et d’intégrer les standards internationaux en termes de Gouvernance, de processus de gestion mais aussi et surtout de mobilisation et d’utilisation de l’épargne » prône le ministre.

Yahia Maouchi