Autriche : le groupe Etat islamique revendique l’attentat de Vienne

Autriche : le groupe Etat islamique revendique l’attentat de Vienne

La revendication arrive presque 24 heures après les faits. Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué mardi les fusillades perpétrées la veille à Vienne ayant fait quatre morts, dans un communiqué publié sur ses chaînes Telegram.

Le communiqué de l’EI impute à un «soldat du califat» les fusillades meurtrières près d’une synagogue et de l’opéra.

Dans un texte séparé, accompagné d’une photo de l’assaillant armé, l’agence de propagande Amaq évoque «une attaque aux armes à feu menée hier (lundi) par un combattant de l’Etat islamique dans la ville de Vienne».

L’assaillant abattu avait tenté de rejoindre la Syrie. Agé de 20 ans, le terroriste avait été condamné en 2019 pour avoir tenté de rejoindre la Syrie. Il avait réussi à «tromper» le programme de déradicalisation et ceux qui étaient chargés de son suivi, selon le ministre de l’Intérieur.

Parmi les quatre victimes figurent un homme et une femme âgés, un jeune passant et une serveuse, a précisé le chancelier Sebastian Kurz. Quinze personnes restaient hospitalisées mardi, dont trois dans un état critique, selon l’association hospitalière de Vienne.