Auto-école : les gérants sont appelés à respecter les tarifs et à se conformer aux nouvelles lois

Auto-école : les gérants sont appelés à respecter les tarifs et à se conformer aux nouvelles lois

Les directions des transports ont appelé  les gérants des auto-écoles à respecter le nouveau cahier des charges, notamment en ce qui concerne la superficie du siège, les prix des formations, ainsi que l’année des véhicules qui doivent répondre à la condition de validation, et la période d’exploitation légalement spécifiée.

Dans un communiqué publié par les directions des transports au profit des gérants des écoles des auto-écoles, en date du 15 février 2021, sur la base de la décision ministérielle du 29/12/2020 modifiant et complétant la décision du 14 février 2019, qui comprend le cahier des charges des auto-écoles et une mise en œuvre de la directive ministérielle n ° 305 du 1er février 2021, toutes les auto-écoles doivent se conformer aux nouvelles consignes.

En ce qui concerne la superficie du siège de l’école, la même source information, indique que les propriétaires  des auto-écoles doivent exploiter l’activité éducative dans un local d’au moins vingt (20) mètres carrés. Par ailleurs, la tarification de la formation appliquée par les auto-écoles est fixée en fonction du type de cours correspondant à chaque catégorie de permis de conduire, et les directions des transports ont souligné la nécessité de disposer de véhicules destinés à enseigner la conduite automobile à la condition d’âge et à la période d’exploitation légalement spécifiée.

Par ailleurs, le prix des cours de formation théorique, qui comprend l’instruction des candidats au code de la route, a été fixé à 400 dinars pour toutes les catégories, tandis que le prix des cours côté application diffère d’une classe à l’autre, car le prix d’une classe le côté de la mise en œuvre de la catégorie B, qui comprend 30 classes, est fixé à 800 dinars, ce qui coûte 34 000 dinars au candidat souhaitant obtenir un permis. Quant aux quotas de mise en œuvre pour le permis de conduire poids lourd, sont fixés à 1 500 dinars pour la première classe « C1 » et la seconde classe « C », et c’est le même tarif pour la classe « D ».

Yahia Maouchi