Auteur de l’attaque terroriste de Vienne : Kujtim Fejzulai avait été signalé par les « renseignements »

Auteur de l’attaque terroriste de Vienne : Kujtim Fejzulai avait été signalé par les « renseignements »

Les services de renseignement slovaques avaient informé leurs homologues autrichiens que le terroriste de Vienne cherchait à se procurer des munitions pour un fusil de type Kalachnikov. L’alerte n’a pas suffi.

C’est ce que révèlent des sources proches de l’enquête ayant requis l’anonymat. Nos sources ajoutent que le tueur de Vienne, Kujtim Fejzulai, s’était rendu en Slovaquie pour tenter d’acquérir des munitions. Un déplacement qu’il a effectué en juillet dernier selon le quotidien autrichien Kurier.

Le terroriste cherchait des munitions pour un fusil Kalachnikov, de calibre 7,62 donc. L’homme âgé de 20 ans n’a pas trouvé ce qu’il cherchait car il n’avait pas de permis d’arme à feu indique le journal slovaque Deník N.

Mais le passage et les recherches de Kujtim Fejzulai en Slovaquie ont été repérés par les radars des services de renseignement. Les autorités autrichiennes ont alors été averties en octobre précise Kurier.

L’assaillant aurait été accompagné par quelqu’un durant son voyage, mais on ne sait pas à ce stade si cette personne a été identifiée. « Au cours des dernières heures, des informations sont apparues, montrant que quelque temps avant l’attaque terroriste, les services secrets slovaques avaient informé le BVT (les services autrichiens du renseignement, ndlr) au sujet de l’assaillant.

Ils avaient indiqué qu’il voulait se procurer des munitions », a en effet confirmé le ministre de l’Intérieur autrichien, Karl Nehammer. Assurément, il y a donc eu des couacs dans les renseignements, maillon capital pour prévenir les attentats terroristes et agir systématiquement en amont.

Zaidi