Assassinat du journaliste Khashoggi : Un rapport de la CIA met en cause MBS

Assassinat du journaliste Khashoggi : Un rapport de la CIA met en cause MBS

Il va y avoir de l’eau dans le pétrole entre Washington et Riyad. Cinq semaines après son investiture, le président des États-Unis a enfin appelé le dirigeant saoudien. Il ne s’agit cependant pas du prince héritier, Mohammed ben Salmane (MBS), qui dirige de facto le pays, mais du roi, âgé de 85 ans.

Depuis le début de son mandat, Joe Biden s’est rapproché du Qatar. Début février, il a mis fin aux ventes d’armes pour les pays belligérants au Yémen, donc à l’Arabie saoudite. Dernier accroc, il vient d’indiquer avoir pris connaissance du rapport de la CIA sur le meurtre de l’éditorialiste Jamal Khashoggi, assassiné à Istanbul.

Trump avait décidé de le laisser secret. Or, il devrait être publié et mettre directement en cause Mohammed Ben Salmane dans cet assassinat. Par ailleurs, CNN a diffusé des informations canadiennes de source judiciaire qui montrent que le jet emprunté par les meurtriers de Khashoggi appartenait à une compagnie saisie par MBS un an plus tôt.

Des révélations explosives, qui devraient sceller la chute inéluctable de MBS, sont dès lors attendues pour les toutes prochaines heures…

A.O