Arezki Berraki exclut la résiliation du partenariat entre Seaal et Suez

Arezki Berraki exclut la résiliation du partenariat entre Seaal et Suez

Arezki Berraki, ministre des Ressources en eau, a exclu ce lundi 14 septembre la résiliation du partenariat entre la société des Eaux et de l’Assainissement d’Alger, appelée communément Seaal, et l’entreprise française Suez.

« Le contrat arrive à terme dans une année. Donc, la possibilité de procéder à son annulation n’est pas posée », a-t-il indiqué dans un entretien accordé à Ennahar Tv.

Arezki Berraki a mis en cause certains responsables (étrangers) de Seaal, suite aux fortes perturbations qu’a connues la capitale durant la saison estivale. Selon lui, l’approvisionnement en eau potable connait une amélioration dans le Grand Alger depuis l’intervention son département.

« Je ne dis pas que c’est Seaal. Ce sont les responsables qui sont derrière ce phénomène », a-t-il pointé. Et d’ajouter, « Dieu merci, la situation s’est améliorée dans la majorité des quartiers. Nous allons l’améliorer davantage ».

Le ministre a révélé, par ailleurs, qu’une rencontre avec les responsables de Suez est prévue sans qu’il ne donne une date précise. Le but étant de revoir « plusieurs points du partenariat », d’après lui.

Parmi les points qui seront soulevées, celui du transfert technologique. Car, a reconnu M. Berraki, il est difficile de dire que ce partenariat ait été bénéfique à l’Algérie. « Quand je vois la situation dans certains quartiers, je me dis qu’il y a dysfonctionnement », a-t-il poursuivi.

Fin août, le ministre des Ressources en eau a mis fin aux fonctions du directeur général de Seaal, Brice Cabibel.

Nacereddine Benkharef