Arboriculture : Alerte dans nos vergers

Arboriculture : Alerte dans nos vergers

Le réseau de surveillance des services de l’institut national de la protection des végétaux déployés au niveau régional, ont enregistré une activité intense de la cératite sur plusieurs espèces d’arbres fruitiers à l’image du pêcher, de l’abricotier et du figuier.

Il s’avère que les résultats révélés suite à des captures d’insectes adultes dépassent dangereusement le seuil de nuisibilité.

Eu égard au stade réceptif aux piqûres de cette mouche, l’INPV recommande aux arboriculteurs concernés de prendre des mesures  en urgence afin de réaliser des traitements à l’aide d’ insecticides appropriés de leurs vergers, soit partiel en traitant une rangée sur deux à l’aide d’un insecticide associé à un attractif alimentaire (Hydrolysate de protéine), soit total en utilisant un insecticide spécifique touchant tous les arbres du verger.

En outre, selon le bulletin des avertissements agricoles, pour assurer une protection efficace des fruits, il est nécessaire de renouveler le traitement en fonction de la rémanence du produit tout en respectant le délai avant récolte.

Ces derniers jours, le réseau de surveillance de l’INPV continue d’enregistrer des captures importantes des adultes de la cératite sur les variétés tardives de pêchers (seuil de nuisibilité atteint), se trouvant actuellement au stade « Véraison à maturation des fruits » au niveau des wilayas de Blida, de Batna, d’El Tarf et de Tizi Ouzou. Selon les spécialistes, les dégâts occasionnés par ce dangereux bio-agresseur sont très importants surtout du point de vue économique, puisque le coût des traitements contre la cératite est estimé à 5.000 Da par hectare.

 

 Rabah Kourougli