Arabie Saoudite : reprise partielle des vols internationaux le 15 septembre

Arabie Saoudite : reprise partielle des vols internationaux le 15 septembre

L’Arabie saoudite autorisera une reprise partielle des vols internationaux à partir du 15 septembre.  « Le royaume mettra par ailleurs fin à toutes les restrictions sur les  transports aériens, terrestres et maritimes pour ses citoyens «après le 1er  janvier», a indiqué ce dimanche 13 septembre, le ministère saoudien de l’Intérieur, six mois après l’imposition de  restrictions en raison de la pandémie de Covid-19.

« Les citoyens du Golfe et les personnes disposant d’un permis de résidence  valide ou d’un visa seront autorisés à entrer en Arabie saoudite à partir  du 15 septembre s’ils ne sont pas infectés par le nouveau coronavirus », est-il indiqué dans le communiqué du ministère relayé par l’agence  officielle SPA.

D’autres «catégories exceptionnelles», comme les employés du gouvernement saoudien et de l’armée, ceux des ambassades de pays étrangers ainsi que les personnes ayant besoin d’un traitement médical, seront également autorisées à entrer dans le royaume à la même date.

Le ministère a aussi indiqué qu’un plan pour une reprise graduelle du petit pèlerinage musulman, la Omra, qui s’effectue tout au long de l’année, serait annoncé plus tard.

Ce pèlerinage qui attire chaque année des millions de musulmans en Arabie saoudite avait été suspendu en mars pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus dans les villes saintes de La Mecque et Médine.

Le royaume a aussi organisé fin-juillet une version très réduite du hajj, le grand pèlerinage, avec quelque 10.000 musulmans contre 2,5 millions l’année précédente.

Les vols internationaux avaient été suspendus en mars, laissant de nombreux citoyens et résidents bloqués à l’étranger.

L’Arabie saoudite est le deuxième pays le plus touché par l’épidémie au Moyen-Orient avec plus de 325.000 cas et 4.200 décès officiellement enregistrés.

Confrontée à des difficultés économiques en raison de la baisse des prix du pétrole conjuguée à la crise liée à la pandémie, l’Arabie saoudite a levé en juin le couvre-feu et les restrictions sur les commerces et lieux  de divertissement comme les cinémas.

M.M.H