Aqmi reconnait la mort du sinistre Droudkel

 Dans une vidéo faisant son  éloge funèbre

 Aqmi reconnait la mort du sinistre Droudkel

L’organisation terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a reconnu la mort de son chef, le nommé  Abdelmalek Droudkel, dans une vidéo faisant l’éloge funèbre de ce sinistre individu, confirmant ainsi, sa mise hors d’état de nuire.

Début juin, la France avait annoncé, début juin, par la voix de la ministre française des Armées, Parly, que ses forces spéciales avaient tué le chef d’Aqm idans le nord du Mali.

Les Etats-Unis avaient assuré avoir fourni des renseignements et un soutien, aux forces françaises pour son. La vidéo de confirmation de cet individu a été diffusée
par  un Site américain spécialisé dans la surveillance des organisations terroristes.

« Aqmi reconnaît sa mort dans une vidéo, faisant son « éloge funèbre » et promettant de « poursuivre le combat» contre les forces françaises et autres en Afrique du nord et au Sahel, a assuré hier jeudi, la directrice de Site, Rita Katz, sur son compte Twitter.

Des observateurs estiment qu’après la disparition de Droudkel et d’une partie de ses lieutenants, considéré comme une «figure centrale » des actions terroristes au Sahel, depuis des années, est « un grand pas » dans la lutte contre les groupes terroristes e tleurs actes criminels dans la région sahélo-saharienne.
A.M.