ANP : développer en permanence des capacités opérationnelles pour la sécurité de l’Algérie, souligne Chanegriha à Oran

ANP : Développer en permanence des capacités opérationnelles pour la sécurité de l’Algérie, souligne Chanegriha à Oran

Le général de corps d’armée Chef d’État-major de l’Armée Nationale Populaire (ANP) en visite de travail en 2ème Région militaire à Oran, ce mercredi, a souligné dans une allocution d’orientation, que la sécurité de l’Algérie et sa souveraineté requièrent des forces armées de développer en permanence des capacités opérationnelles, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale.

« La lecture judicieuse des contextes et des dimensions des évènements prévalant dans la région et le monde, ainsi que l’assimilation de la sensibilité des missions que nous devons accomplir, de jour comme de nuit, pour faire face à toute situation d’urgence en protégeant la sécurité de l’Algérie, sa souveraineté nationale, ainsi que son intégrité territoriale et la cohésion de son peuple, nous recommandent, en permanence, une quête sans répit des facteurs de force permettant de donner une valeur ajoutée en termes de développement permanent des capacités opérationnelles de nos forces armées », a-t-il dit

Chanegriha a rappelé la « grande importance » accordée au  développement, à la modernisation et la réussite notamment, de la ressource humaine de l’ANP, afin de lui permettre de « répondre aux attentes légitimes du peuple algérien qui aspire voir son armée, avec toutes ses composantes, se hisser au plus haut niveau de force et de disponibilité ».

Il a, à cet égard, assuré que toutes les frontières terrestres ainsi que l’espace aérien du pays étaient « entre de bonnes mains, celles des hommes de l’ANP ».

Il a ajouté dans ce contexte que ces hommes  veillaient à « les défendre à la lumière de la politique perspicace et constante adoptée par l’Algérie, et qui s’articule sur le principe de la non-ingérence dans les affaires internes d’autrui et ayant pour objectif de porter assistance aux Etats frères et amis notamment ceux du voisinage».

A ce sujet, il a estimé l’Algérie « œuvre à faire prévaloir les fondements de la sécurité, de la paix et de la stabilité politique et sociale au niveau des pays voisins » qu’elle considère comme sa « profondeur stratégique qui doit être préservée ».

 A cet égard, M. Chanegriha a souligné le devoir de l’ANP « dans cette zone », consistant à « redoubler de vigilance, élever (son) sens du devoir, assimiler les véritables enjeux de la réussite des missions qui (lui) sont assignées et œuvrer à acquérir les bonnes pratiques de la maîtrise combative et opérationnelle en respectant strictement les programmes de préparation au combat et de l’ensemble des consignes et des instructions adaptées à la nature des missions confiées ».

Auparavant, le chef d’État-major de l’ANP a suivi un exposé sur l’exercice portant tir d’un missile par un bâtiment lance-missiles contre un objectif de surface, avant d’inspecter les forces devant participer à l’exercice et visiter quelques unités navales flottantes, à l’instar de la frégate « Erradi’e » et le bâtiment de commandement et projection de forces « Kalaat Beni-Abbes », selon le ministère.

Il a inspecté l’Établissement de construction et de réparations navales, où il a visité les différentes infrastructures et ateliers de construction et de réparation des divers types de navires, a-t-on ajouté.

Abbes Mouats