Angleterre : un ressortissant algérien gagne un procès pour « harcèlement religieux » contre son employeur    

Angleterre : un ressortissant algérien gagne un procès pour « harcèlement religieux » contre son employeur     

Un ressortissant algérien a gagné un procès contre son ancien employeur directeur d’un hôtel de luxe, après une plainte devant la justice « pour harcèlement religieux », dans la ville de Winchester, dans le Sud de l’Angleterre, a rapporté jeudi, un média local.

 Alors employé dans cet établissement comme portier, Zakaria Kioua 37 ans, avait participé à une tombola et gagné « une bouteille de Cognac de luxe », mais le sachant de confession musulmane, ses supérieurs lui avaient remis à sa place, « du chocolat bon marché », parce qu’ils « ne voulaient pas offenser » sa religion, selon leur version.

Or, Zakaria a rejeté cette excuse, estimant que « la religion n’est pas une maladie » et  a accusé le personnel de «  vol ».

Les patrons de l’hôtel, le « Lainston House », un cinq étoiles à 400 pounds (£) la nuit,  ont déclaré qu’ « offrir de l’alcool à un musulman était comme donner des noix à une personne allergique aux noix », affirmant que le cadeau avait été était «  adapté  à M. Kioua ».

Ce que ce dernier a rejeté déclarant qu’il s’agissait d’un « geste réfléchi » qui n’avait rien à voir avec la religion.

La justice britannique a rejeté sa plainte, mais Zakaria a fait appel en dépit des propositions de ses ex-employeurs de lui offrir son « cadeau initial » et réussit à obtenir gain de cause, selon le média.

 Finalement, le tribunal lui a octroyé 2 294 £ au titre du « préjudice moral » causé par « l’incident de Cognac » et a conclu que la plainte de M. Kioua pour « harcèlement religieux » était fondée.

Ab. M.