Ammar Belhimer : « la dissolution de l’APN a ouvert la voie aux jeunes et à une nouvelle élite »

Ammar Belhimer : « la dissolution de l’APN a ouvert la voie aux jeunes et à une nouvelle élite »

Ammar Belhimer, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a affirmé que la tenue des élections législatives aura lieu à la date prévue. Autrement dit, le 12 juin prochain.

« Les législatives du 12 juin se tiendront à la date prévue, comme décidé par le président de la République. Les citoyens seront invités à ce rendez-vous électoral pour voter et exprimer leurs opinions en choisissant leurs représentants », a-t-il déclaré dans un entretien accordé au quotidien arabophone « Elghad Eldjazaïri ».

Le porte-parole du gouvernement a également donné son avis sur la dissolution de l’Assemblée populaire nationale (ANP). Pour lui, cette dernière a ouvert la  voie aux jeunes et à la nouvelle élite politique, notamment grâce à un code électoral qui donne une foule de garanties.

Le ministre de la communication a mentionné le vote proportionnel et le principe de parité. En outre, il a cité la mise à l’écart de l’argent de « toute influence sur le libre choix des électeurs ».

S’agissant de la sécurité du scrutin, le professeur Belhimer a voulu rassurer. « L’Etat y veillera », a-t-il promis.

Par ailleurs, il a fustigé ce qu’il a traité de « forces oligarchiques du mal » qui utilisent leurs chaînes de télévision et influenceurs, basés à l’étranger, pour jeter le discrédit sur la légitimité des institutions étatiques.

Ammar Belhimer a appelé à enquêter profondément sur l’argent sale amassé et transféré illégalement à l’étranger par ces forces oligarchiques.

Skander Boutaiba