Amar Chouaki, nommé D.G d’Alstom Algérie

Premier responsable de nationalité algérienne à occuper ce poste

Amar Chouaki, nommé D.G d’Alstom Algérie

Dans un communiqué rendu public mercredi, le groupe français Alstom  annonce la nomination de M. Amar Chouaki au poste de Directeur Général d’Alstom Algérie. C’est le premier responsable de nationalité algérienne nommé à ce poste. Il remplace à ce niveau Henri Bussery.  Amar Chouaki a rejoint Alstom en octobre 2019.

Il possède une longue et riche expérience de plus de 20 ans, acquise au sein de multinationales dans les secteurs de l’aviation, pétrole & gaz et ferroviaire, notamment au niveau de Air France et General Electric (GE) Il est également un expert des partenariats industriels stratégiques et des opérations associées.

Pour cette nouvelle fonction en Algérie, M.Chouaki sera établi à Alger. Pour Alstom, « le développement de ses activités industrielles et techniques en Algérie a toujours été une priorité stratégique, incluant le transfert de technologies et le développement des compétences locales.

Alstom est convaincu qu’il s’agit là d’un aspect fondamental pour le succès mutuel de ses partenaires et des opérateurs dans le secteur des transports. Tous les projets en Algérie ont été réalisés dans cet esprit, menant ainsi au développement d’une industrie ferroviaire économique et industrielle. La création de notre JV Cital à Annaba, qui se consacre au montage et à la maintenance de tramways, est un exemple typique de l’engagement d’Alstom en Algérie.

» A propos d’Alstom Alstom, à l’avant-garde d’une mobilité plus propre et plus intelligente, développe et commercialise des solutions intégrées qui constituent les fondements durables de l’avenir du transport.

Alstom propose une gamme complète d’équipements et de services, des trains à grande vitesse, métros, tramways et e-bus aux systèmes intégrés, services sur mesure, infrastructure, signalisation et solutions de mobilité digitales.

Alstom a enregistré un chiffre d’affaires de de 8,2 milliards d’euros et 9,9 milliards d’euros de commandes sur l’exercice 2019/20. Basé en France, Alstom est présent dans plus de 60 pays et emploie 38 900 personnes.

« Je suis très heureux d’avoir l’opportunité de développer l’industrie ferroviaire en Algérie »

« Je suis très heureux d’avoir l’opportunité de diriger les activités d’Alstom en Algérie. Nous sommes embarqués dans un fantastique voyage pour développer l’industrie ferroviaire de l’Algérie et bien au-delà » a déclaré Amar Chouaki.

Pour Alstom, le développement de ses activités industrielles et techniques en Algérie a toujours été une priorité stratégique, incluant le transfert de technologies et le développement des compétences locales.

« Alstom est convaincu qu’il s’agit là d’un aspect fondamental pour le succès mutuel de ses partenaires et des opérateurs dans le secteur des transports. Tous les projets en Algérie ont été réalisés dans cet esprit, menant ainsi au développement d’une industrie ferroviaire économique et industrielle.

La création de notre JV Cital à Annaba, qui se consacre au montage et à la maintenance de tramways, est un exemple typique de l’engagement d’Alstom en Algérie », conclut la même source.

Ferhat Zafane