Amar Belhimer loue le courage du défunt Moudjahid Lakhdar Bouragaâ

Amar Belhimer loue le courage du défunt Moudjahid Lakhdar Bouragaâ

Le professeur Amar Belhimer, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a présenté ses condoléances suite au décès hier mercredi du Moudjahid Lakhdar Bouragaâ, à l’âge de 87 ans.

Dans un message, le porte-parole du gouvernement a loué les qualités de l’ancien commandant de la Wilaya IV. « Le courage, le patriotisme et la compétence du défunt étaient un facteur principal de sa graduation lors de la Guerre de libération », a-t-il rappelé.

Pour le professeur Belhimer, le défunt a sacrifié sa jeunesse pour lutter contre la France coloniale. « Il a continué son parcours militant après l’indépendance jusqu’à son dernier souffle afin de défendre la démocratie, les droits et les libertés », a-t-il soutenu.

Un des héros de la révolution algérienne, Lakhdar Bouragaâ était « un partisan du dialogue et du consensus », a insisté Amar Belhimer. « En dépit du harcèlement qu’il a subi dans certaines étapes de sa vie militante, il est resté fidèle à ses principes (qui découlent de la Proclamation de la révolution) de novembre ainsi qu’à ses valeurs humaines », a-t-il souligné.

Et d’ajouter, « son soutien au Hirak béni n’est qu’une affirmation de ses convictions et son attachement aux valeurs de la liberté, la justice et l’égalité ».

Le ministre de la Communication a assuré, dans son message, que l’Algérie nouvelle sera fidèle au militantisme de « ce monument national ». « Avec le cœur serre, nous dirons adieu au Moudjahid Lakhdar », a-t-il conclu.

Skander Boutaiba