Alimentation en eau potable à Blida : Arezki Berraki annonce une amélioration notable

Alimentation en eau potable à Blida : Arezki Berraki annonce une amélioration notable

La wilaya de Blida est-elle en train de se diriger vers une autosuffisance en alimentation en eau potable ? L’eau coulera-t-elle régulièrement dans les robinets ?

En tous les cas, c’est ce qui se dessine dans le court et moyen terme pour cette wilaya voisine de la capitale dont les habitants souffrent jusqu’à nos jours du manque chronique de cette substance vitale.

Les décisions prises par le ministre des ressources en eau lors de sa visite hier à travers la wilaya de Blida portent beaucoup d’espoirs dans ce sens.

Ainsi, la wilaya de Blida a bénéficié d’une station de dessalement de l’eau de mer implantée à Douaouda d’une capacité initiale de 100 000 m3/j qui desservira plusieurs communes de la wilaya, particulièrement celles de situées à l’est ainsi que le nouveau pôle urbain de Safsaf dans la commune de Meftah.

Le réseau sera raccordé à la station SP3 pour améliorer l’alimentation du Grand-Blida.

Dans le moyen terme, la station sera dédiée complètement à la wilaya de Blida après que sa capacité ait été portée à 250 000 m3/j, ce qui assurera une autosuffisance en AEP à travers l’ensemble de la wilaya.

Outre ce projet grandiose et en attendant sa mise en service, la wilaya de Blida a bénéficié de plusieurs projets en matière d’AEP et d’assainissement à l’instar d’un réservoir de 5000 m3 pour l’alimentation de plus de 17000 nouveaux logements en cours de réalisation au niveau du pôle urbain de Safsaf (Meftah)en plus de la station de pompage n°2 que le ministre des ressources en eau, Arezki Berraki, a inspecté hier jeudi au cours de sa visite à la wilaya de Blida en compagnie du wali, Kamel Nouicer.

Les autres projets consistent en la levée de gel pour 7 forages au niveau de la ville nouvelle de Bouinan ainsi que le raccordement du pôle de Sidi Serhane (Bouinan) à la station de traitement de Magtaa Lazreg dans la commune de Hammam Melouane.

Le ministre a aussi inauguré la station de traitement des eaux usées sises à Benkhelil qui évitera le déversement des eaux usées dans les cours d’oueds et apportera un plus certain à la préservation de la santé publique et de l’environnement. La ville de Boufarik a aussi bénéficié d’une enveloppe conséquente qui lui permettra de rénover un linéaire de 7 km de son réseau d’AEP.

Tahar Mansour