Algérie-Mexique, ce soir à 20 heures : Les Fennecs à L’assaut des Aztèques

 Algérie-Mexique, ce soir à 20 heures : Les Fennecs à L’assaut des Aztèques

 La bande à Belmadi, revigorée suite à la victoire méritée face au Nigeria, croisera le fer ce soir avec la sélection mexicaine dans une joute amicale. Si les Verts tenteront  de confirmer leur  retour gagnant à la compétition, en revanche, le Mexique qui a le vent en poupe lui aussi, ne se laissera surement pas faire eu égard à son standing. Les Champions d’Afrique en titre ont une carte à jouer : s’imposer désormais à l’international, maintenant que l’Afrique est désormais acquise.

Face au Mexique, au Cars-Jeans Stadion de La Haye (21h00 locales, 20h00 algériennes), les joueurs de l’entraîneur Djamel Belmadi auront pour mission de préserver leur série d’invincibilité (19 matchs sans défaite).

Ils devront, pour ce faire, redoubler de rigueur et de maîtrise afin de passer l’écueil mexicain dont le dernier succès acquis face aux Néerlandais, de surcroît à Amsterdam, est significatif à plus d’un titre.

Les joueurs du sélectionneur argentin, Gerardo « Tata » Martino, avaient en effet bien dominé les débats lors de cette rencontre. « Nous avons bien joué, nous avions le contrôle de la rencontre et au final, le résultat est juste », avait déclaré le technicien argentin en conférence de presse d’après-match.

Côté algérien, le staff technique misera probablement sur les meilleurs éléments, dont certains avaient été laissés au repos face au Nigeria. Belmadi puisera donc dans la liste des 24 joueurs qu’il a convoqués pour les deux joutes amicales (Nigeria et Mexique) qui constituent un tremplin en prévision de la prochaine double confrontation contre le Zimbabwe, les 12 et 16 novembre à Alger et Harare, dans le cadre des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN-2021, décalée à 2022 au Cameroun, en raison de la pandémie de coronavirus. Face au Nigeria, l’équipe algérienne avait évolué avec Alexandre Oukidja comme gardien, Aïssa Mandi, Ramy Bensebaïni, Mehdi Tahrat et Réda Halaïmia en défense.

 Ferhat Zafane