Algérie  2– Mexique 2 : Les Verts pouvaient mieux faire…

Algérie  2– Mexique 2 : Les Verts pouvaient mieux faire…
 Apres une première période à l’issue de laquelle le partage des points devait de se partager, compte tenu de l’attitude d’observation qui a marqué le match durant presque sa totalité, la sélection algérienne, a entamé la seconde partie du match avec plus de panache et d’envie d’en découdre avec ce onze aztèque qui lui avait, disons-le, donné du fil à retordre.
Mais, il aura fallu attendre que Mahrez inscrive le second but salvateur  pour  que le score vire à l’avantage des Algériens (2-1).Et la,  joie, malheureusement, fut de courte durée puisque Raoul Jemenez égalise à quelques minutes du coup de sifflet final de l’arbitre (2-2).
Sur le plan individuel, on a vu Yacine Brahimi tenter quelques dribles stériles, Mahrez prêter main forte à ses coéquipiers et inscrire le but qui a failli être libérateur, Aissa Mandi freiner les attaques des Mexicains et surtout Guedioura, la sentinelle, anéantir des actions qui auraient pu changer le cours des choses.
Baghdadi Bounedjah, en revanche semblait avoir du plomb dans les chaussures, lui qui, dans des situations autrement plus difficiles, sortait  aisément son épingle du jeu. Coté aztèque, hormis Hector Herrera, sociétaire de l’Atletico Madrid qui donné quelque sueurs froides à la défense algérienne, le reste des attaquants n’ont pas inquiété outre mesure Rais M’Bolhi.
Avec ce résultat, la bande à Belmadi peut se targuer d’être sortie du goltha africain qu’elle domine à présent, pour s’attaquer à de grosses cylindrées du football sud-américain. Des prémices qui annoncent un avenir radieux pour les Verts…
Ce match  permet également à la sélection nationale de garder son invincibilité (20 match sans défaite) et entrevoir  d’écarter de son chemin les équipes figurant dans son planning des éliminatoires de la coupe du Monde qu’abritera le Qatar en 2022.
Ferhat Zafane